Sophrologie

"Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester"

Qu'est-ce que la sophrologie ?

Créée par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie est  :

  • une science de la conscience,
  • une philosophie de vie, 
  • une thérapie menant à l’équilibre corps/esprit/mental

Ses origines sont :  le yoga, le zen, la méditation, le bouddhisme tibétain, la relaxation occidentale, l’hypnose, la phénoménologie et la philosophie.

C’est une discipline psycho corporelle basée sur :

  • la respiration,
  • la détente musculaire,
  • la visualisation,
  • la gestion positive de la pensée,
  • et des techniques d’activations spécifiques.

Entraînement du corps et du mental en toute conscience, elle développe sérénité et mieux-être.

Comment fonctionne-t'elle ?

Lors de sa pratique, le praticien utilise différentes techniques de respiration et de relaxation pour amener progressivement le pratiquant dans un état de conscience modifié situé entre veille et sommeil. C’est le niveau sophrologue-liminal ou niveau alpha propre à tout travail d’activations intra-sophroniques.

La relaxation s’attache à toutes les parties du corps et s’effectue le plus souvent les yeux fermés.

Tout le long de la pratique, le sophronisé est guidé par la voix du praticien : ici s’utilise le Terpnos Logos.

Quels effets peut-on attendre de sa pratique ?

L’usage régulier des différentes techniques de sophrologie permet de trouver sérénité, harmonie et équilibre entre le corps et le mental.

Chaque séance s’effectuant à l’instant présent et donc en conscience, offre la possibilité de revenir à soi en toute objectivité.

L’apprentissage de la détente permet de diminuer les tensions, les crispations, les douleurs et d’installer un bien-être physique.

Le mental s’apaise et les capacités cognitives (mémoire, attention, concentration, créativité…) s’améliorent.

Les émotions sont acceptées et reconnues en toute conscience permettant ainsi une meilleure gestion émotionnelle.

Une pratique régulière des différents exercices amène à l’intégration de nouvelles habitudes, nouvelles sensations apportant des effets bénéfiques et durables.

L'activation intra-sophronique

C’est le terme donné à la mise en application des techniques utilisées en sophrologie.

L’activation intra-sophronique peut s’utiliser dans un but thérapeutique mais aussi pédagogique (se préparer à un évènement) ou prophylactique (préventions des maladies).

Le Terpnos Logos

C’est un phrasé particulier qu’utilise le sophrologue. Par l’usage d’une voix monocorde et un rythme régulier, sans inflexion trop marquée, le sophrologue induit le relâchement et le bien-être. 

Comment se pratique t'elle ?

  • En position assis, debout, allongé
  • En dynamique ou en statique
  • En tenue de ville ou en décontracté
  • En séance individuelle, en duo, en groupe
  • En collectivité, en association, en entreprise

A qui s'adresse t'elle ?

  • Aux enfants – adolescents – étudiants
  • Aux adultes
  • Aux femmes enceinte
  • Aux sportifs
  • Aux séniors autonomes ou dépendants
  • etc …

La sophrologie pour quelles indications ?

Gestion du quotidien

Gestion des émotions
Gestion du stress
Gestion de la douleur
Troubles du sommeil
Confiance en soi
Anxiété / Angoisse
Développement de ses capacités : concentration, mémoire, créativité …etc.

Préparation à un événement

Examens scolaires
Permis de conduire
Compétitions sportives
Maternité / Accouchement
Entretien d’embauche
Prise de parole en public

Accompagnement lors d’une longue maladie

En complément d’un suivi médical

Mieux vivre les traitements, les examens

Diminuer l’impact des effets secondaires

Restaurer l’image de soi

Se préparer à une intervention chirurgicale..

Accompagnement lors d’un comportement pathologique

Phobies
Tocs
Peurs diverses
Addictions diverses (tabac, alcool, etc.)
Troubles alimentaires, régime.

Les contres-indications à la sophrologie

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical ou à un suivi psychologique mais peut en améliorer les résultats. Aucun diagnostic n’est établi.

Elle est contre-indiquée en cas de psychoses et de schizophrénie.
L’absence de motivation personnelle est déconseillée dans la mesure où cette méthode est participative.

Laurence Steneck Sophrologue | Mentions légales